Valderrubio

Maison Musée FGL

Valderrubio

Federico García Lorcaest née à Fuente Vaqueros en 1898, déménageant peu après à Asquerosa, aujourd´huiValderrubio. Le poète passât ici toute son enfance et adolescence établi entre la Vallée fertile de Grenade et les terres sèches, dans des contrées telles que la Fuente de la Carrura et de la Teja où il développa sa poésie juvénile.

Le paysage qui l´entoure jouit de vertes cultures et de peupleraies dorées, tout cela avec pour fond, la Sierra Nevada.

“Le poète passât ici toute son enfance et adolescence”

On sait qu’àl´intérieur de ces terres, Federico s´inspirât pour plusieurs de ses plus grandes œuvres telles que par exemple La Casa de Bernarda Alba (La maison de Bernarda Alba), La Zapatera Prodigiosa (La Savetière Prodigieuse) ou Doña Rosita la Soltera (Doña Rosita, la célibataire). Sa littérature est pleine de personnages de village, d´histoires s´étant déroulées ici, de références à des paysages et des lieux. De plus, selon sa sœur Isabel (Recuerdos míos, 2002) de ce villaje vient toute sa poésie juvénile. Dans ce sens, le directeur de la Fondation Federico García Lorca et neveux-petit-fils du poète, Manuel Montesinos affirme:

“Il n´y a aucun doute que García Lorca a beaucoup écrit à l´ancienne Asquerosa et rien du tout à Fuente Vaqueros. Il y a beaucoup de poèmes juvéniles des années 1918 et 1919 signés à Asquerosa”.

Lettre de la Fondation Federico García Lorca,  8 Juin 1990.

Mise à part ces références, la vie de Lorca au villaje reste gravée sur des lettres écrites à ses amis où il fait observer qu´il est à “la Vega de Zujaira”, la façon dont  Federico appelait cet endroit pour omettre le “malsonnant” Asquerosa. De même, sont témoin de sa vie au villaje et à la maison, entre autres, la lettre dirigée à ses parents où il leurs explique comment il désire qu´ils lui préparent la chambre, ou le registre paroissial où figure sa confirmation religieuse.

La Maison Musée Federico García Lorca

La bâtisse dans laquelle est située la Maison Musée Federico García Lorca de Valderrubio est une maison traditionnelle de travail sur deux étages, construite en 1915 sur les ciments de l´ ancienne maison que le père de Federico convertît en domicile rural de la famille entre 1905 et 1909. Lorsqu´il vécu dans cette maison Federico fut à l´école et connut le premier petit théâtre ambulant, qui réveilla en lui son intérêt pour ce genre, germe de sa future vocation créative. Jusqu´en 1925 ce sera également l´endroit ils passèrent leurs étés.

Les actions pour la constitution de la maison musée remontent à la fin des années 70. C´est alors que surgit l´intérêt pour  récupérer la mémoire de Federico et de sa famille à travers la reconstruction des espaces qu´ils habitaient, scénarios d´ une vie chargée de sensibilité; pièces pour le travail, le repos, les loisirs, et en définitive pour une vie quotidienne qui fut à tout instant une source d´inspiration. Paysages et personnes locales, habitudes, expressions verbales, fêtes et faits populaires sont présents dans nombreuses œuvres de Federico.

Parallèlement à l´ acquisition et restauration de la propriété on commence à travailler sur la récupération de effetset pièces de mobiliers, qui dans certains cas avaient été conservés par les voisins chargés de la surveillance de la maison et de l´exploitation des terres de la famille.